Ceritified
ISO 9001:2015
The Best
#1 in India
Number #1
Supplier in India
Tracking

Les faits sur la façon d’acheter et d’utiliser des médicaments – Usagov révélé

Les faits sur la façon d’acheter et d’utiliser des médicaments – Usagov révélé

L’étude existante sur la dépendance a en fait suggéré que la toxicomanie est une maladie persistante, tout comme l’hypertension artérielle et le diabète. Ainsi, les médicaments pour traiter cette maladie devraient être le traitement de première intention, car nous comprenons qu’il est extrêmement difficile d’abandonner [l’utilisation d’opioïdes] tout seul. Les prestataires cliniques affichent généralement également une stigmatisation concernant les personnes dépendantes aux opioïdes, ce qui rend difficile pour les clients de se fier à la communauté de traitement.

Si essayer quelques-uns des trois médicaments proposés n’est pas efficace, je n’ai pas plusieurs autres options pour traiter mes patients. Pour les entreprises qui choisissent de traiter avec des clients ayant un problème de consommation d’opioïdes, il existe des politiques importantes concernant le traitement. Pour recommander la buprénorphine en particulier, les prestataires doivent obtenir une dispense de détails de la part de la Drug Enforcement Firm, ce qui peut nuire à de nombreux professionnels de la santé bien intentionnés en leur faisant croire que la prescription de buprénorphine est trop difficile ou trop avancée pour leur technique.

Les médicaments à base d’opioïdes sont parmi les plus efficaces pour traiter à long terme les personnes dépendantes aux opioïdes. Les opioïdes immoraux comme l’héroïne et le fentanyl peuvent entraîner une dépendance car ils génèrent très rapidement une ecstasy, ainsi qu’un état « réduit » ou de sevrage associé, qui incite les individus à vouloir en consommer beaucoup plus. La méthadone et la buprénorphine fonctionnent parce qu’elles peuvent déclencher les mêmes récepteurs que les opioïdes créant une accoutumance comme l’héroïne et le fentanyl, mais sans créer d’euphorie.

Quel pourrait être le plus grand avantage de la buprénorphine offerte en vente libre ? Lorsque chaque dose d’héroïne ou de fentanyl peut vous éliminer, avoir un accès rapide à la buprénorphine dans une pharmacie le matin ou le soir peut vous sauver la vie. La plupart des consommateurs d’héroïne et de fentanyl, ainsi que de comprimés sur ordonnance, en consomment plusieurs fois par jour, tandis que la buprénorphine est de longue durée, nécessitant une seule dose quotidienne, limitant l’exposition à des opioïdes illégaux potentiellement mortels.

La meilleure stratégie à utiliser pour les antibiotiques – Commandez des antibiotiques Cephalexin bon marché sans …

Je pense que cela pourrait faire quelques choses. La première est que nous pouvons aider à rendre le choix moins compliqué entre le fentanyl ou la buprénorphine illicites lorsque les gens ne se sentent vraiment pas bien à cause du sevrage des opioïdes. Une autre est que les gens peuvent commencer le traitement dès maintenant, au lieu d’attendre un rendez-vous à la clinique. Troisièmement, cette procédure réduirait et éliminerait idéalement le marché clandestin de la buprénorphine.

En fait, l’expérience antérieure d’une personne avec la buprénorphine, qu’elle soit administrée légalement ou illégalement par un ami proche, prédit si une personne entrera sur mon lieu de travail pour suivre une thérapie https://pharmacieinde.fr/. Parce que cela signifie, nous espérons qu’un modèle d’accès à faible barrière à la buprénorphine pourrait aider à réduire le nombre de décès par surdose et inciter les personnes dépendantes aux opioïdes à suivre un traitement.

Sous réserve des contraintes dont j’ai parlé précédemment, tous mes clients ne restent pas sur le long terme ; certains vont et viennent. Cependant, si vous vérifiez les personnes qui restent sous traitement, vous n’auriez certainement aucune suggestion qu’elles ont eu une dépendance aux opioïdes dans le passé. Mes personnes sont capables de rétablir la garde de leurs enfants, de gérer leurs propres organisations.

Existe-t-il un type de médicaments comparables pour les problèmes de consommation d’opioïdes qui sont distribués en vente libre ? Malheureusement, il n’existe actuellement aucun médicament similaire. Divers autres pays, comme le Canada, ont décidé de demander aux pharmaciens de suivre les doses de buprénorphine, de sorte que les individus reçoivent leur médicament sous surveillance au comptoir de la pharmacie. Notre société pense qu’un modèle en vente libre éliminerait l’exigence d’une prescription médicale, mais permettrait toujours le suivi des patients et une surveillance attentive des quantités de buprénorphine que les gens acquièrent.

About the author

Leave a Reply